AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solana, chef des robes rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solana
Chef des Robes Rouges
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Solana, chef des robes rouges   Mer 28 Mai - 8:44

Nom: Valtenaria

Prénom: Solanavalda

Nom utilisé: Solana

Race: demi elfe

Métier et/ou rang: Mage, chef des robes rouges.

Spécialité: Autant l’avouer tout de suite, il vaut mieux ne pas compter sur Solana pour ce qui concerne la guérison et la protection. La mage s’est spécialisée dans tous types de magie offensive, ce qui dit-on, ferait d’elle une redoutable mage de guerre.

Age: 75 ans.

Lieu de naissance: Qualinost.

Famille:
Père : Elorinald Valtenaria : 703 ans, mage appartenant à l’ordre des robes rouges, actuellement dans un cachot d’Istar.
Mère : Oriana Maxarias, ancienne prêtresse de Mishakal, morte en couches.
Sœur jumelle : Astariavalda Valtenaria dite Astaria : 75 ans, barde.
(le père et la sœur jumelle sont tous deux adoptables)

Physique: Mi elfe, mi humaine. Dès le premier regard, on se rend compte de cela. Plus grande que la plupart des humaines, elle a également plus de formes que la plupart des elfes et ses oreilles sont moins pointues. Ses cheveux, d’un blond si pâle que certains les croient blancs, confirment que l’un de ses parents est un elfe Qualinesti. Ils sont finement bouclés et bien souvent remontés en chignon en arrière de sa tête. Sa peau est particulièrement pâle, ce qui lui donne un léger teint de porcelaine. Ceux qui aiment à se moquer n’hésitent pas à dire que son teint est cadavérique. Ses lèvres sont pleines, et ses formes plus voluptueuses que celles des autres elfes ont le don de provoquer des railleries de la part de ces derniers, jugeant son corps trop peu harmonieux pour qu’on puisse la considérer comme belle. Elle et sa sœur se ressembleraient comme deux gouttes d’eau si la couleur des yeux de la mage n’avait pas changé suite à l’Epreuve. Ses yeux sont depuis rouges sombres et ce changement de couleur a également provoqué la cécité de celle qui les possède. Mais à moins de n’avoir été mis au courant, il est difficile de se rendre compte que la chef des robes rouge est aveugle, tant elle évolue avec naturel et facilité. De plus, par son physique la demi elle n’a rien de fragile, d’autant plus que son visage est fermé et sévère, laissant penser que la femme est rarement d’humeur à plaisanter. D’un point de vue vestimentaire, certains pourront considérer qu’elle fait preuve de mauvais goût. En effet, à la robe rouge qu’elle s’est permise de personnaliser selon ses envies Solana aime rajouter quelques accessoire pour le moins excentriques… Le fait qu’elle ne voit pas n’empêche pas qu’on la remarque de loin…

Personnalité: Solana n’est pas réputée pour être facile à vivre. Elle semble continuellement blasée, comme si elle passait ses journées à s’ennuyer. En réalité il s’agit d’une femme qui écoute, ses sens autres que la vue sans arrêt en éveil. Elle est bien souvent froide, semble incapable de faire la conversation et ne rie que très rarement, bref, le genre de personnes que l’on inviterait si l’on veut gâcher une soirée. Paradoxalement elle fait beaucoup d’humour, mais il s’agit là d’un humour froid, glacial et cynique qui est loin de faire l’unanimité. Longtemps rejetée par les humains comme par les elfes, n’ayant donc pas la sensation de faire partie d’un peuple, Solana a apprit tout au long de sa vie à se forger une armure afin de se protéger des discriminations dont elle pouvait faire l’objet. Aujourd’hui elle semble indifférente à toute forme de raillerie sur ses origines, et cela est certainement du au fait qu’au sein de l’ordre des mages, on est un peu plus ouvert d’esprit quand aux origines des différents membres.

Contrairement à certaines robes rouges, Solana n’est pas quelqu’un qui oscille constamment entre le bien et le mal. Si elle fait partie de ceux qui jugent qu’il faut pour la survie du monde qu’il y ait le bien, le mal et la neutralité, elle pense néanmoins que seule la neutralité peut être réellement efficace, le bien devant se borner à ne faire que de bonnes actions et le mal trop perdu pour pouvoir faire le bien ne serait-ce que de temps à autres. Etre neutre, c’est ne pas donné raison à l’un ou l’autre des côtés, c’est agir en fonction des circonstances, de manière plus ou moins contestable mais toujours dans le but d’être efficace. La neutralité, c’est l’ouverture d’esprit la plus développée qu’il puisse y avoir, faisant tampon entre le bien et le mal, permettant que les deux puissent coexister au sein de l’ordre des mages. Bonne ou mauvaise ? Solana vous répondrait qu’elle n’est ni l’une ni l’autre, mais plutôt les deux. Bourru, ne faisant aucunement preuve de douceur, elle est celle que l’on craindrait d’avoir pour maître, mais également heureux de savoir qu’elle nous aurait choisi, car sous ses airs de sauvageonne, elle est capable de faire preuve d’une grande sagesse. Elle est cependant farouchement contre les prêtres qui ne veulent que le bien et qui occultent les autres. Son animosité à leur encontre ne fait que s’accroître, d’autant plus depuis qu’elle a appris que son père et ancien maître a été arrêté par ces derniers. A ce titre, bien qu’elle respecte profondément la chef des robes blanches, elle n’hésite pas à régulièrement faire savoir que selon elle, sa consœur est trop idéaliste.
Enfin, Solana a l’âme d’une chef, et c’est probablement cela, en plus de ses capacités, qui l’a fait passer au rang de chef des robes rouges. Elle sait encourager, diriger et guider les autres, et faire passer ses intérêts personnels après l’intérêt général.


Histoire:
Il y a 75 années de cela, Solanavalda naissait à Qualinost en compagnie d’une sœur jumelle. Son père, autrefois mage reconnu par les membres de sa race, avait néanmoins fait l’objet de vives contestations depuis qu’il s’était entichée d’Oriana, une prêtresse de Mishakal sans histoire. Cette dernière mourut quelques minutes après avoir donné naissance à ses deux filles. Solana et sa sœur passèrent les premières années de leur enfance à Qualinost, en compagnie de leur père. Elles vivaient toutes les deux dans leur coin, rejetées par les autres enfants elfes. Si Solana ne souffrait pas de la solitude, il n’en n’allait pas de même de sa jumelle. Mais leur père leur fit très vite comprendre qu’à Qualinost ou dans le monde des humains, elles seraient traitées de la même manière. Tel était le prix à payer lorsque l’on était différent.

Elorinald était un mage rouge de renom, mais qui aimait tellement l’Ansalonie qu’il n’avait pu se résoudre à rester enfermé dans une tour de sorcellerie. Il avait donc parcourut le monde loin de ses confrères, et avaient finit par rencontrer Oriana. Mais la perte de sa chère et tendre semblait le rappeler aux siens, aux véritables siens : les mages. Aussi rapidement, il finit par s’installer aux alentours d’Istar. Là une question se posa. Etait-il possible que ses filles, tout comme lui, soient réceptives à la magie ? Après de multiples tests acharnés, seule Solana se révéla apte à recevoir ses enseignements. Le père, trop occupé à l’idée de faire de cette dernière une grande mage, commença à délaisser Astaria. Une rivalité commença alors à naître entre les deux jeunes filles, Astaria rejetant peu à peu la compagnie de Solana qui selon elle, lui avait volé son père. Solana, qui des deux jumelles était la dominée, vécut très mal cette situation. Avec l’adolescence la situation ne s’arrangea guère pour Astaria, qui commençait à mal tourner. Elle se mit à voler, piller et passait parfois des semaines sans donner aucunes nouvelles, appelant sa sœur magicienne à l’aide lorsqu’elle avait des problèmes. De peur d’avoir de sérieux problèmes avec l’ordre des mages, le père finit par chasser sa fille qui ne voulait pas rentrer dans le droit chemin.

Pendant toute la fin de son adolescence jusqu’à l’âge adulte Solana n’eut plus aucune nouvelles de sa sœur. Son apprentissage continua, et de plus en plus on murmurait son nom au sein de l’ordre. Elle était réputée pour être aussi assidue que son père, et certains commençaient déjà à dire qu’elle serait plus douée que lui. Durant cette période, elle commença à encourager les autres apprentis de ne pas laisser tomber. Et malgré son caractère parfois sauvage, elle était appréciée par ses pairs. Lui faire passer l’Epreuve finit par s’imposer aux yeux des trois chefs des différentes robes. Solana vécut l’Epreuve comme une expérience marquante, et parfois même traumatisante. A ce jour elle seule sait ce qu’elle a du vivre durant l’épreuve, et ne l’a jamais confié à quiconque. Ainsi, si certains anciens devinent la raison pour laquelle ses yeux sont devenus rouges et elle aveugle, la plupart ignorent la raison de son changement d’état. Toujours est-il que l’on dit que les relations entre son père et elle sont devenus un peu plus compliquées, et durant les premières années de son acceptation au sein des robes rouges il n’étaient pas rares d’entendre dans la Tour d’Istar des cris de disputes.

Les années passèrent, et Solana, par sa réflexion et sa philosophie, était de temps à autres consultées par le mage des robes rouges. Parallèlement, elle finit par retrouver sa sœur, devenu barde, et, plus âgées et donc plus matures, leur relations s’améliorèrent pour redevenir finalement fraternelles. Peu de temps après qu’elle eut fêtée ses 68 ans, le chef des robes rouges mourut accidentellement à la suite d’une expérience ayant mal tournée. Une mort fâcheuse, qui entraîna la désignation d’un nouveau chef. Bien qu’elle ne fit pas l’unanimité, ce fut Solana qui fut désignée, et, si durant les premières années elle fut contestée, elle sut imposer le respect, sous l’œil ravi d’un père qui estimait avoir réussit sa plus grande œuvre (nb : le père était trop solitaire pour pouvoir être à la tête d’un ordre). Depuis, tout semble aller pour le mieux, du moins en surface… Car la situation à Istar est loin d’être au mieux, surtout pour les mages. D’autant plus, qu’il y a quelques minutes de ça, la chef des robes rouges a apprit l’arrestation de son père dans les rues de la cité, pour des raisons semblant encore inconnues…


Autre (facultatif): A noter que Solana respecte également les mages autres que robes rouges, en particulier leurs chefs respectifs.

Animal de compagnie (facultatif): Shankan, un tigre blanc plus petit que la moyenne, son familier.


Dernière édition par Solana le Mer 28 Mai - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Solana, chef des robes rouges   Mer 28 Mai - 8:52

Voilà une fiche qui me semble excellente! Very Happy

Mais bon, comme je suis la reine des pointilleuse, je me dois de tenir mon rang! Razz
Je te demanderai donc simplement de changer l'âge de ton personnage, dans la section "âge" ou dans ton histoire, puisque les deux ne correspondent pas...Enfin, c'est un point de détail, je te dis donc bienvenue en jeu! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://istar-citedesdieux.forum-actif.net
Solana
Chef des Robes Rouges
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Solana, chef des robes rouges   Mer 28 Mai - 8:57

Oups, vraiment désolée^^

J'ai changé l'âge dans l'historique Wink

Autant pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Solana, chef des robes rouges   Mer 28 Mai - 10:11

Alors c'est parfait, je transfère ta fiche, tu peux commencer à jouer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://istar-citedesdieux.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solana, chef des robes rouges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solana, chef des robes rouges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour, et robes rouges...
» Poil de chat et points rouges sur mes lactiques
» [↓] La torture des poissons rouges
» Pérouges
» planorbes rouges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istar, cité des dieux :: Administration :: Registre :: Fiches validées :: Habitants de la Tour-
Sauter vers: