AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adrea, chef des robes blanches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrea
Chef des Robes Blanches
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Rang : Chef des robes blanches
Race : Humain
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Adrea, chef des robes blanches   Mer 7 Mai - 7:41

Avatar par: Technoelfie

Nom: Clairetoile

Prénom: Adrea

Nom utilisé: Adrea ou Adrea du Val Profond

Race: Humain

Métier et/ou rang: Chef de l’ordre des robes blanches

Spécialité : Comme son père, Adrea est très doué pour tout ce qui a rapport aux plantes. Elle a donc un très bon niveau en fabrication de philtres et de potion. Toutefois, son domaine d’excellence reste les sorts de protection et de guérison.

Age: 31 ans

Lieu de naissance: Le Val Profond, petit village de l’autre côté du lac d’Istar

Famille:
Père: Devon Clairetoile, apothicaire, 50 ans
Mère: Astarie Clairetoile, prêtresse de Mishakal, 43 ans
Frère: Pakar Clairetoile, prêtre de Paladine, 29 ans

Physique: Adrea semble un peu plus jeune que ses trente-et-un ans. De petite taille et plutôt frêle, elle semble d’une grande fragilité. Pas vraiment jolie tout en étant charmante, Adrea a de longs cheveux fins couleur châtain clair qui se mêlent à des mèches blond cendré. Le front haut et large, son visage se termine par un petit menton pointu et semble dévoré par ses grands yeux gris.
Généralement, la jeune femme dégage une impression de grand calme voire même d’arrogance. Vêtue de la tunique blanche propre à son ordre, elle passerait aisément pour une novice trop sure d’elle si elle n’était pas l’une des personnalités de la Tour de Haute Sorcellerie.
Enfin, il faut noter que depuis l’Epreuve, son dos est barré d’une grande cicatrice, suite à un combat contre plusieurs spectres.

Personnalité: Malgré son jeune âge, Adrea a récemment été désignée pour prendre la tête de l’ordre des robes blanches. Outre son talent, la jeune femme est en effet respectée pour son calme, son sang froid et sa diplomatie. Détestant les conflits, les mensonges et les faux semblants, elle est une personne digne de confiance et généralement très appréciée. Grande lectrice, le chef des robes blanches est avide de connaissance et passe de nombreuses heures plongées dans de vieux grimoires poussiéreux. Toutefois, sous ses airs arrogants elle reste d’une grande sensibilité et d’une certaine naïveté et a tendance à placer sa confiance un peu trop facilement. Les membres de son ordre la mettent ainsi en garde contre ceux qui voudraient la manipuler.

Histoire: La petite Adrea est née dans une famille heureuse et sans histoire. Fruit de l’amour entre un apothicaire et une prêtresse de Mishakal, elle est l’aînée des deux enfants que compte la famille et a grandi entourée d’affection dans le petit bourg du Val Profond. Enfant, elle montra très tôt de grandes aptitudes réflexives et ses parents caressèrent le rêve de la voir devenir prêtresse de Mishakal ou de Paladine dans le grand temple d’Istar. Suivant leur avis, elle étudia donc dur pour s’engager dans cette voix.

Toutefois, vers ses treize ans, un mage de passage dans leur village la remarqua. Décelant un grand potentiel pour l’étude de la magie, il passa de longs moment avec elle pour lui parler de son Art. D’abord simplement curieuse, l’adolescente devint de plus en plus intéressée jusqu’à être convaincue de s’engager sur la voie de la magie. Son nouveau protecteur leur révéla alors qu’il était Pandiom, chef de l’ordre des robes blanches en personne. Honorés, ses parents acceptèrent de la voir devenir l’apprentie du vieil homme.

En revanche, son frère, Pakar, qui l’avait toujours considérée comme un modèle et avait décidé de s’engager également dans la voie de la prêtrise vécut l’événement comme une véritable trahison. Le frère et la sœur se quittèrent en mauvais termes et Adrea suivit le mage à Istar. Là, elle découvrit les splendeurs de la grande cité mais se consacra surtout à la magie. Nuit et jour elle travailla pour se perfectionner et rattraper le niveau des autres apprentis qui s’étaient lancés sur cette voie en étant bien plus jeunes qu’elle.

Toutefois, Pandiom avait vu juste. La jeune fille avait un véritable don pour la magie. A force de travail et de sacrifices, elle fut enfin prête à passer l’Epreuve et à devenir mage. Elle avait alors 25 ans, c'est-à-dire qu’elle faisait partie des plus jeunes candidats. C’est ce jour là qu’elle croisa le regard d’Ymren, candidat lui aussi. Tous deux furent reçus au dangereux examen et ils se revirent plusieurs fois avant de devenir amants.

Leur idylle dura presque cinq ans, jusqu’à ce que le jeune homme soit envoyé en mission à la tour de Wayreth. Peu à peu, ils perdirent contact, s’éloignèrent et décidèrent d’un commun accord de mettre un terme à leur relation. Ymren, grand voyageur, repassa quelques fois à Istar et chaque fois les jeunes gens furent troublés de se revoir. Toutefois, plus que de l’amour c’était une grande affection qui les liait.

De plus, Adrea accéda à des responsabilités de plus en plus importantes au sein de l’ordre des robes blanches. Lors d’une visite au Temple du Prêtre-Roi, elle croisa un jour son frère, devenu prêtre. Heureuse de le revoir après tant d’années, elle se jeta dans ses bras mais se heurta à l’attitude glacée du jeune homme. Il ne lui avait pas pardonné de s’être consacrée à la magie. Depuis, leurs relations ne se sont guère améliorées et chaque fois qu’elle se rend au Temple, la jeune femme croise le regard accusateur de son jeune frère. Aujourd’hui, elle a renoncé à comprendre une telle animosité.

Il y a un peu moins d’un an, Pandiom, vénérable chef des robes blanches tomba gravement malade. A ceux de ses confrères qui étaient venus lui rendre visite, il parla de sa jeune protégée. Ainsi, lorsque le mal finit par l’emporter, après plusieurs semaines de lutte, ce fut Adrea qui, de justesse, fut élue chef des robes blanches. Certains des plus anciens membres refusent aujourd’hui encore de lui faire confiance même si elle a gagné le respect de la majorité de ses confrères. Elle se bat aujourd’hui pour une réconciliation des mages et du clergé et, de ce fait, ne s’attire pas que des amis…

Animal de compagnie: Tia, une petite chouette qui est en réalité son familier. Elle lui sert d’espion mais aussi de messager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adrea, chef des robes blanches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chef de meute pose des tabous
» Le Chef de meute
» ST CHEF EN ISERE
» Sites intéressants sur les robes
» Marc Vignis Rédacteur en chef !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istar, cité des dieux :: Administration :: Registre :: Fiches validées :: Habitants de la Tour-
Sauter vers: